Samedi après midi qui sort de l’ordinaire

dsc00379Le weekend dernier, petite sortie photo avec Bastien, pour ceux qui ne le connaisse pas c’est mon filleul le fils à ma sœur, un gamin qui parfois m’énerve, mais franchement faut le dire je l’adore ce gosse, c’est un peu comme si c’était mon gamin à moi.

Donc nous voilà parti en forêt essayer ma nouvelle acquisition un Sony alpha 350, oui j’ai décidé de me mettre à la photo, ça fait longtemps que j’y songeais

Les premières prise de vues effectuées ,on décide de ce déplacer et d’aller voir un peu  plus haut, nous empruntâmes cette belle route forestières qui serpente à travers la montagne ,deuxième arrêt et quelques photos plus tard ,nous décidâmes de faires une petites pauses .

C’est là qu’une voiture s’arrête le passager m’interpelle, voyant que c’était un belge je me suis dit il est perdu .Mais non monsieur m’indiquait que ici là, à cette endroit  même passera un rallye de voiture ancienne et que si je voulait faire des photos j’était le bienvenue.

Je me suis dit pourquoi pas, j’ai rien de prévu et Bastien était tout de suite partant, mais voilà au bout de vingt minute d’attente je me disait que voilà c’est une blague .la mort dans l’âme on retourne vers la voiture quand soudain Bastien me dit tonton il y à une voiture de course qui arrive.

Ce n’était pas des conneries. et à partir de ce moment on à assisté à une heure trente de défilé de vieille voitures de course ;un ravissement pour les yeux ,les oreilles ,sans oublier l’odeur d’essence et d’huiles des moteurs pousser dans leur derniers retranchement .

Au début une Mercedes des années 60 je ne pourrais même pas vous dire le modèle  et puis pendant cinq minutes plus rien, le reste du rallye à du emprunter un autre chemin. Mais voilà que le silence de la forêt et troublé par un son rauque de moteur ancien le pilote le fait monté dans les tours pour libérer toute la cavalerie qui est présente sous le capot. Les virages ce succède sur cette route et le pilote les négocie comme un virtuose, une véritable course de cote digne des années soixante.

Se suive des Austin healey, des Porsche Targua, des alpines 110 des corvettes Sting ray  des jaguars et j’en passe.

En fin de compte se qu’il en ressort de cette journée c’est que quelque part avec Bastien je me suis sentie un privilégier, et que peut être s’ouvre pour moi une carrière de photographe

Utopie me direz vous, je vous le concède, mais faut bien une petite part de rêve dans la vie sinon ce serait trop monotone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s